28/12/2015

1300-1399/ Spots r'pris dins : Pierre Faulx, Pwève èt sé di-d-ci, Les Cahiers de la Sambre, Charleroi-Jumet, éd. de l'ALWC, 8, 1989

1300

coûtchî

Mète coûtchî somêy.

Mettre coucher l'enfant.

 

1301

coûtchî

Di d' coûtchi (coûtchîye). D' achî (achîde). Di stampè (stampéye) - D' astampè (astampéye) .

Etant couché(e). Etant assis(e).  Etant debout.

 

1302

coûtchî

Va-z-è t' coûtchî !  

Ordrtque l'on donne à un chien qu'on envoie à sa niche.

Se dit à quelqu'un avec qui on ne veut plus discuter. Qu'il se taise, qu'il aille se cacher dans un coin !

 

1303

coutia

In coutia qui tchét, c' èst sine di visite.

Quand un couteau vient à tomber de la table, ce serait signe que quelqu'un va vous rendre visite très prochainement.

 

1304

coutia

I n' a nén sès sèt' coutias.

litt.: Il n'a pas ses sept couteaux. (le chiffre 7 est un nombre fatidique).

Il n'est pas tout à fait sain d'esprit.

Il lui manque beaucoup de plomb dans la cervelle.

syn. : I n' èst nén tout djusse. Il èst 'ne miyète su l' doûs.

 

1305

coutoû

Du coutoû (dè l' Nowé).

Aux environs de (la Noël). Quelques jours avant ou après.

 

1306

coutoû

Il a su 1' coutoû d' vint' ans.

Il a environ vingt ans.

 

1307

couver

I couve ène saqwè.

One maladie va se déclarer.

 

1308

couver

Gn-a 'ne saqwè qui couve.

Quelque chose se prépare.

 

1309

couvèrte

Satchî toute èl couvèrte.

S'attribuer la grosse part, tirer la couverture à soi.

 

1310

coûye

Différents sens  :  testicule, bonbon, boule à sucer, sanction au jeu de couyon (ligne supplémentaire), sale blague, contretemps fâcheux.

 

Ène fârce coûye, mensonge, bon mot, histoire gaie (pas spécialement osée).

 

1311

coûye

Coûye!

Interjection : tu mens.

 

1312

coûye

Coûyes di vatche ! (très grossier)

Employé dans une dispute entre gens vulgaires,

syn. : T' as minti.

 

1313

coûye

T' èst-in p'tit mès coûyes.

Tu es un petit (de taille, socialement).

 

1314

coûye

M' coûye.

Nom donné à un garçon par un adulte.

 

1315

coûye

Ène vîye coûye.

Histoire ancienne,   connue,   ressassée.

 

1316

coûye

Coûye, bèrdoûye.

Non, je refuse. Mensonge !  Manqué, raté.

 

1317

coûye

Tu mè stitches dès coûyes.

Tu mens, tu. essayes de m'en faire accroire.

 

1318

coûye

Tu m' as stitchi 'ne bèle coûye.

Tu m'as fait croire une histoire à dormir debout.

 

1319

coûye

Ça èt pèter à mès coûyes. (v. n° 1183).

 

1320

coûye

In sinteû d' coûyes. . .. d' pîds.

Un facétieux, qui met les autres en boîte.

 

1321

coûye

Il a sès coûyes pindûwes au cu d'in fénèyant.

C'est un fainéant.

 

1322

coûye

Trente centimètes pa-d'zous lès coûyes d'in tchén bassèt.

Une position sociale vraiment en-dessous de tout, à l'échelon le plus bas.

 

1323

coûye

Awè l' coûye. Awè l' quénte.

Avoir le cas, se trouver dans la même situation que...

 

1324

coûye

I m' a djouwè l' coûye.

Il m'a joué la blague, il m'a attrapé.

 

1325

coûye

I m' a djouwè l' min.me coûye.

Il m'a fait le même coup qu'à vous.

 

1326

coûye

Tu m' pèles lès coûyes. (grossier)

Tu m'ennuies.

 

1327

coûye

Awè ça a sès coûyes.   . .. à sès guètes.

Etre perdant.

Objet qui se brise, inutilisable désormais.

 

1328

coûye

Fé ça (/ Frékenter) à coûyes rabatûwes.

Vivre des amours fougueuses, qui n'ont rien de platoniques.

 

1329

coûye

Djouwer avè lès coûyes da...

Se noquer de...

 

1330

coûye

Travayî pou lès coûyes du Pape.

Travailler pour des prunes, gratuitement ou presque.

 

1331

coûye

Ène coûye di Swisse.

Morceau de pâte bouillie dans l'eau et consommée avec du beurre brun et du sucre.

Un froussard, un peureux,  un souffre-douleur qui n'ose pzs se rebiffer.

Quelqu'un qui n'a pas beaucoup de nerf, apathique.

syn. : Ène crousse di taute. (v. n° 1393).

 

1332

coyène

I d-a ieune à s' coyène. I d-a 'ne boune...

litt. : Il en a une (bonne) à sa couenne.

Il a bien des difficultés, des ennuis, de la guigne.

Il a un travail difficile, il a eu des aléas, il a dû fournir un grand effort physique pour mener cette tâche à bout, syn.: Il a ieû tchaud s' coyène.

 

1333

coyène

Awè s' coyène trimpéye.

Etre trempé par la pluie.

 

1334

crak

Crak dins l' basse !

Se dit quand se produit un événement soudain,   imprévisible et bruyant.

Se dit quand se produit un tournant soudain dans une affaire, un coup de théâtre.

 

1335

crache

Lêye-lu boûre dins s' crache.

litt. : Laisse-le bouillir dans sa graisse.

Laisse-le mijoter dans sa mauvaise humeur, sa bouderie, ses idées noires, ses mauvaises pensées.

 

1336

crama

Pinde èl crama.

Pendre la crémaillère. Fêter la fin des travaux de construction de la maison et l'entrée des propriétaires.

 

1337

crampe

I n' pout mau d' ployî l' crampe.

Il se garde bien de faire l'effort suffisant pour plier quoi que ce soit, pour travailler.

syn. I n' pout mau d' awè 'ne clike. (v. n° 1101).

 

1338

crankyî

I n' a nén oju crankyî.

Il n'a pas osé bouger le petit doigt (crainte).

 

1339

crantche

Qué crantche ! Dj' é ieû 'ne crantche qui m' a rastènu.

Quel importun ! Un importun m'a retardé, tenu la jambe plus que de raison.

 

1340

cras

I n' èst nén cras d' rén.   ... à r'lètchî lès foûyes.

C'est une bonne fourchette, d'où son embonpoint.

 

1341

cras

Quand t' âras fét ça, tu s'ras cras.

Quand tu auras fait cela, tu seras bien avancé (ironique). Qu'auras-tu de plus quand tu auras fait cela ?

 

1342

cras

Cras qu' i skète.

Très gros, prêt à éclater.

 

1343

cras

Il èst cras qu' i drane, à pèter.

Son embonpoint est pour lui un handicap, le gêne.

 

1344

cras

Cras come in mwène.

Très gros et gras.

 

1345

cras

Tu t' plins,  èt t' ès  fén cras.

Tu te plains, alors que ta situation est florissante.

 

1346

cras

I fét cras, mauvés, malâde, malsin.

Il fait une chaleur étouffante.

(chaque adjectif peut se dire seul, mais l'expression in extenso se dit aussi).

 

1347

cras

Il èst cras avou ça.

Cela lui fait une belle jambe. (péjoratif et ironique)

Qu'a-t-il de plus maintenant qu'il possède cela, qu'il  a fait cela, qu'on lui donne ce titre de pacotille ?

 

1348

cras

À toutès crasses. À tout crèver. À l' dike èt dâye. Enormément,   beaucoup.

exemples: I m' a priyi à toutes crasses.

Il m'a prié très fort, avec  insistance.

Dji vos r'mèrcîye à toutes crasses.

Je vous remercie beaucoup.

Ç'-n-anéye-ci, gn-a ieû   dès prônes à toutès crasses. Cette année, il y a eu énormément de prunes.

 

1349

cras

C' èst dè l' crasse potche.

C'est vraiment la lie de la société, des gens très peu recom-raandables.

 

1350

craya

Poli come in craya.

litt.: Poli comme un mâche-fer. Pas poli du tout.

 

1351

 

Awè s' langue (/ s'  bouche) come in craya.

Avoir la langue (/ la bouche) desséchée.

 

1352

crèchince

On l' a prîs à crèchince.

On a acheté ce vêtement (pour enfant en pleine croissance) trop grand, trop ample, afin qu'il puisse le porter plus longtemps, en faire un plus long usage.

 

1353

crédit

Dji n' é nén ieû l' crédit d' lyi dîre.

Je n'ai pas su, pas eu l'occasion de le lui dire.

 

1354

crédit

Dji n' é nén ieû l' crédit d' daler.

Je n'ai pas pu y aller.

 

1355

crédit

Dji n' é nén ieû ç' crédit-là.

Je n'en ai pas eu l'occasion.

 

1356

crèsse

Daler d' crèsse.

Ne pas marcher droit, être saoul.

syn. : bèrlondjî.

S'en aller tout honteux.

Etre heureux et ne pas le cacher.

 

1357

crèsse

Mète di crèsse.

Economiser.

 

1358

crèsse

Wétî d' crèsse.

Regarder de travers, sans bienveillance.

 

1359

crèsse

Ièsse (djusse) su l' crèsse (dè l' cape).  (v. n° 916).

 

1360

crètî

L' crètî va rouler.

Vous allez avoir des coups de bâton (avec des crêtes, des aspérités).

syn. : Awè du plomesak, dè l' trike, ièsse triki. Awè du ravelin ou rauvelin.

 

1361

crètyin

Pauve crètyin ! I d-a ieune di planète su têre.

Personne malchanceuse que l'on plaint de tout son coeur.

 

1362

crètyin

Ô maleureûs crètyin !

Malheureux ! Que dites-vous là !

 

1363

crètyin

In nid d' crètyins.

Trace laissée par un couple qui s'est couché dans un champ.

 

1364

creûs

Il a in fameûs creûs.

Il a une forte voix. (v. n° 1128).

Se dit d'un bébé qui se fait entendre avec force, qui pleure bruyamment.

 

1365

creûs

Dj' é fét ça di m' creûs. Dj' é dit ça...

J'ai fait, dit,  cela de mon cru, de mon initiative personnelle.

 

1366

crèver

Tén, crève avou !

Méchante remarque, grossièreté envers quelqu'un à qui l'on est forcé de donner quelque chose dont on se défait à regret. Souhait que cet objet lui apporte des ennuis, voire qu'il 1'anéantira.

 

1367

crèver

À (tout) crèver.

A tout casser, au plus haut degré, en abondance.

 

1368

crèver

Gn-a à crèver.

Il y en a en abondance.

C'est incroyable, inconcevable.

 

1369

crèver

D' awè s' crèvé sô. ... s' crèvè apétit.

En avoir ras le bol, son appétit de...

 

1370

cripe

Awè ça à sès cripes.

litt. : L'avoir à ses dépens, à ses frais.

En être pour ses frais.

 

1371

cripe

Vikî su lès cripes di sès parints.

Vivre aux crochets de ses parents.

 

1372

criyî

Dji crîye après. Dji m' va criyî après.

Je l'appelle. Je vais l'appeler.

 

1373

criyî

Il èst toudi qu' i crîye après (/ su) s' gamin.

Il est sans cesse en train de gourmander son fils.

 

1374

criyî

Criyî lès bans. Abaner.

Publier les bans.

 

1375

criyî

Criyî preumî èt dérin.

Faire les trois publications (de mariage) en une fois.

 

1376

crokî

Crokî 1' poûye sins l' fé criyî.

Avoir des aventures amoureuses sans trop le faire savoir.

 

1377

croke

Awè s' croke.

Etre mortellement blessé.

Etre près de mourir, être incurable.

 

1378

croke

Dj' é stî quer m' croke rolà. ... 'ne croke.

C' èst là qu' dj' é ieû (/ atrapè) m' croke.

C'est là que j'ai attrapé le handicap, la maladie qui ne me quittera plus, pas de sitôt.

 

1379

crole

Daler fé sès croles.

Aller chez le coiffeur (pour une femme) péj.

 

1380

crolè

In crolè à plats tch'veûs.

Un homme, un garçon, à cheveux plats et qui regrette de n'être pas bouclé.

 

1381

crolè

Crolè baudèt.

Insulte à un bouclé.

 

1382

cron

Fé dès crombès djèsses. (n.f.)

Faire des gestes obsènes, libidineux.

 

1383

cron

Il èst cron, i d'meurra cron.

Il est mauvais, retors, il le restera.

 

1384

crote

Fé dès crotes.

Faire des dettes, contracter des dettes criardes.

 

1385

crote

Payî sès crotes.

Payer ses dettes.

Syn. : Raskiter sès crotes, sès poufs, sès dèsses, s'-n-ârdwèse. (v. n° 218)

 

1386

crote

Èle lêye dès crotes pa tous costès.

Elle a des dettes partout.

 

1387

crote

Il a tchî s' crote.

Il a dû renoncer, ne se sentant pas de force à achever son travail.

Il s'est effondré sous la charge, sous le poids du travail.

 

1388

crote

In p'tit tchî-crote.

Un enfant chétif, maladif.

 

1389

crotèle

Dès crotèles di bèbètes.

litt. : Des crottes de chèvres, de moutons.

Bonbons noirs rappelant les "pilules" des chèvres, des moutons.

 

1390

crousse

In cache-à-crousses.

Un coureur de dot.

Qui essaye de s'introduire dans la belle société.

 

1391

crousse

I cache à crousses.

Il cherche une dot. Il essaye de s'introduire chez vous.

 

1392

crousse

Gangnî sès crousses.   Travayî pou sès crousses. Travailler pour nourrir sa famille.

 

1393

crousse

Ène crousse di taute.

Un froussard, un malhabile, une nullité.

 

1394

crousse

N' nén passer pou 'ne crousse di taute.

Ne pas passer pour un apprenti, un rien du tout, un malhabile.

 

1395

croye

Mârkî à l' doube croye.

Pour le crédit, surtout dans les cafés, le commerçant inscrivait deux fois l'addition due du jour, sans qu«.le client (ivre ou distrait) ne s'en aperçoive.

 

1396

cru

Ièsse tout cru d' tchaud.   ... è nadje di tchaud. Transpirer.   Etre en transpiration.

 

1397

cru

M' tchimîje èst toute crûwe à m' dos.

Ma chemise est mouillée de sueur.

 

1398

cru

I fét tout cru su 1' maujone. L' pav'mint est co 'ne miyête cru.

Le carrelage est encore un peu mouillé après un dernier torchonnage.

 

1399

cru

Mès pîds sont tout crus.

J'ai les pieds mouillés. Je transpire des pieds.

 

20:11 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.