28/12/2015

2200-2299/ Spots r'pris dins : Pierre Faulx, Pwève èt sé di-d-ci, Les Cahiers de la Sambre, Charleroi-Jumet, éd. de l'ALWC, 8, 1989

2200

Il a fét du méchant, malonéte, diâle, gamin, sot, dè l' bièsse.

Il a été à un certain moment, il y a peu, méchant, malhonnête,

turbulent. Il a agi en gamin (sans cervelle), comme un fou, un insensé.

 

2201

On fra 'ne saqwè (/ saquî) avè li.

On en fera quelqu'un, quelque chose. Il se fera un nom dans sa spécialité.

 

2202

Qwè-ce qu'on vént fé su têre ? ... roci ?

Le bilan d'une vie est si souvent porteur de tristesse, de nombreux événements malheureux (maladie, pauvreté, coups du sort) pour bien peu de joie, de plaisir en compensation.

 

2203

Pou fé tant qui d' fé.   Pou tant fé qui d' fé.

Puisqu'on est décidé de le faire, autant le faire bien.

 

2204

Gn-a pou fé.

litt. : Il y en a pour faire, de quoi faire.

Il y en a en quantité, à satiété.

Dans cette maison, ils sont riches, il n'y a qu'à puiser.

 

2205

Il a pou fé.

Il est bien approvisionné. Il en a une bonne quantité. Il est aisé, riche.

 

2206

C' è-st-à fé à vous.     ... à li.

Vous êtes (/ Il est) vraiment le spécialiste,  celui qui fait cela le mieux.

Vous connaissez (/ Il connaît) vraiment votre (/ son) affaire.

 

2207

Il a ieû à fé à mi.

litt. : Il a eu affaire à moi.

Il m'a trouvé sur son chemin.

Je lui ai fait les reproches qu'il méritait.

 

2208

Il a ieû à fé à s' mésse.

Il a trouvé son maître.

 

2209

fét

Fét-à-fét. Fét-à m'sure.  À fét qui...

Au fur et à mesure.

 

2210

fét

Mindjî, prinde, dispinsér a fét.

Manger, prendre dèjque c'est fait, que c'est prêt. Dépenser au fur et à mesure des rentrées.

 

2211

fét

T't-à fét.   T't-afètemint.

Tout à fait.

 

2212

In mougne à fét. (v. n° 2210).

Un goinfre qui engloutit tout ce qui lui tombe sous la dent.

 

2213

Fét a l' ache, au courbèt. (v. n° 1286).

 

2214  

"Oyi, in, vous", qu' i m' a fét.

"Oui, hein",   me dit-il.

 

2215

I fét boutike. I fét cabarèt.

Il tient un magasin. Il tient un café.

 

2216

On djoûwe à (fé) boutike.

Jouer à la marchande (enfants).

 

2217

I fét dins lès pidjons, lès canaris, lès coks.

Il se passionne pour la colombophilie, l'élevage des canaris, des coqs (chant, combats).

 

2218

Come il èst fét ! Il èst fét come in ramonia, polak.

Qu'il est sale !

 

2219

Il èst fét come ène soupe.

Il est mouillé jusqu'à l'os. Il transpire abondamment.

 

2220

In mau fét.

Un mal bâti.

 

2221

I fét dès dints.

Se dit d'un bébé dont les dents poussent.

 

2222

I fét sètch.

Se dit d'une maison où l'on n'offre pas à boire.

 

2223

fèl

T' ès-t-in fèl.

Tu es un drôle (de type).

 

2224

fèl

T' ès byin fèl asteûre !

Tu es bien audacieux, autoritaire, maintenant que tu n'as plus à craindre personne, que tu sais que telle idée est admise.

 

2225

fèl

Tu djoûwes au fèl.   Tu fês 1' fèl.

Tu joues les fanfarons mais dès qu'arrivé un supérieur, que quelqu'un t'oppose un argument, une preuve indiscutable, tu te dégonfles.

 

2226

fèl

In fèl ouvrî, boulindjî.

Un excellent ouvrier, boulanger.

 

2227

fèl

Du fèl cafè. Dè l' fèle bîre. Du fèl pwin.

De l'excellent café. De l'excellente bière. De l'excellent pain.

 

2228

fèl

C' èst du fèl, dè l' fèle.

La marchandise dont on parle, est exquise.

 

2229

fèl

T' ès fèl avè lès p'tits.

Tu es autoritaire avec les petits, les inférieurs, les faibles.

 

2230

fèl

N' vén nén fé 1' fèl avè mi.

Tu ne m'en imposes pas.

 

2231

fèl

Tu t' sins fèl.

Tu te sens fort depuis cet événement.

 

2232

fèl

C' èst trop fén pou dè l' doublure.

Vous pensez de jouer au plus fin avec moi, mais c'est raté, je vous ai deviné, je vous ai senti venir.

 

2233

fén

Fén conte fén, gn-a pont d' doublure. ... d' filèt.

A fin, fin et demi.

 

2234

fénèyant

Fénèyant qu' i trawe, qu' i drane. (v. n° 1961).

On ne peut plus fainéant.

 

2235

fénèyant

Au pus fénèyant (/ pus fade), tant mieus.

On dirait qu'ils font un concours entre eux pour couronner le plus paresseux.

 

2236

fénèyant

Lès fénèyants, is-ont tchaud à n' rén fé.

Se dit de quelqu'un qui transpire sang et eau alors qu'il ne fait rien, qu'il vient juste de commencer à agir, qu'il fait un travail léger.

 

2237

fénfèrmint

On n' lyi a lèyi qu' les fénfèrmints. ... lès foûssenints. On ne lui a laissé que des broutilles, des miettes.

 

2238

toufêr

Toufêr.

A tout bout de champ, sans cesse.

 

2239

toufêr

Il èst toufêr à m'n-uch.

Il sonne continuellement à ma porte.

 

2240

toufêr

Dji l' é toufêr à mès côrdèles, à mès burtèles.

Je l'ai sans cesse à mes oreilles, à mes basques. Il vit constamment à mes dépens.

 

2241

fèreû

Les fèreûs d' gades.   ... d' baudèts.

Les maréchaux-ferrants qui allaient ferrer les (petits) chevaux dans la mine. Appellation peu prisée des intéressés.

 

2242

fèrlope

À l' fèrlope.

A la va-vite, sans conviction.

 

2243

fèsse

Ça n' va qu' d' ène fèsse.

La santé n'est pas bonne.

Le travail avance lentement, cahin-caha.

 

2244

fèsse

I s' achîd toudis su 'ne fèsse.

Il pèse tantôt sur une fesse, tantôt sur l'autre, parce qu'il n'est pas à son aise, il est sur des charbons ardents, s'attendant à être découvert, à se faire réprimander.

syn. Il-è-st-achîd su dès tchèrdons.

 

2245

fèsse

Fé 'ne tchaude fèsse.

Souffler sur la fesse d'un petit enfant au travers de sa culotte, pour qu'il ressente une chaleur (la bouche touchant le tissu).

 

2246

fèsse

Dès fèsses come dès sclèpes d' a (/... dès tayants).

litt. : Des fesses comme des gousses d'ail, des tranchants.

Des fesses très maigres comme en ont certains enfants et qui font mal aux cuisses des parents.

 

2247

feu

Il a ratchi feu.

Il s'est soudain fâché et s'est montré menaçant, violent,     comme si ses yeux lançaient des éclairs, des flammes.

 

2248

feu

M' feu è-st-èvoye à kèn'dâye (/... à dâyoû). (v. n°       1550).

Mon feu s'est éteint.

 

2249

feu

L' maujone a brûlé pau feu.

La maison a été la proie des flammes.

 

2250

feu

L' feu èst dins lès flames.

Cela chauffe ! La discussion s'envenime.

 

2251

feu

L' feu pètèle, c' èst sine di nouvèles.

Quand le feu grésille, la sagesse populaire croit que l'on recevra sous peu des nouvelles. Ce serait pareil quand on a •îes démangeaisons au derrière : Dj'é sc6 m' eu, c'est sine di nouvelles.

 

2252

feu

Il a 1' feu à s' cu.

Il est très pressé, il marche très vite parce qu'il est en retard.

 

2253

feu

Du feu djusse pou ralumer s' pupe.

Un tout petit feu qui ne chauffe pas.

Un feu presque éteint.

syn. On s' achîreut su li stûve.

 

2254

feu

I crîye tout d' chûte : "Au feu!"

Il prend vite peur, il panique vite.

 

2255

feu

L' feu n' èst nén d'dins.   Gn-a rén qui brûle.

Rien ne presse. Il n'y a pas le feu.

 

2256

feumî

On lyi a mîs du feumî dins sès solès. ... sès chabots.

litt. : On lui a mis du fumier clans ses souliers, ses sabots.

Il a grandi très fort sur peu de temps, comme s'il avait reçu de l'engrais.

 

2257

feumî

On lyeû donereut du strin, is n' sârént fé qu' du feumî.

Ils sont si maladroit qu'ils ne peuvent que gâcher la marchandise mise à leur disposition.

 

2258

feumî

À l' (/ È l') Docherîye (/ ...), c' èst m' feumî.

Se dit d'un endroit où l'on retourne souvent tant on s'y plaît. Patelin où l'on a passé sa jeunesse et qu'on chérit toujours.

èl Docherîye: quartier de Marchienne

 

2259

feuwéye

Ça n' a fét qu' ène feuwéye.

Cela s'est terminé très vite.

Cela s'est épuisé en un minumum de temps.

 

2260

fis

Oyi, m' fis ! Non, m' fis !  Non, m' fis, non !

Oui, Non, mon ami : terme gentil, familier.

 

2261

ficèle

Ène ficèle di France.

litt. : Une ficelle de France.

Un petit futé, un roublard,  très fin, qui comprend tout très vite. S'applique aussi aux filles, aux femmes.

 

2262

fiêr

T' ès byin fiêr audjoûrdu.

Se dit à quelqu'un qui passe sans vous regarder, sans vous souhaiter   le bonjour, par distraction ou intentionnellement.

 

2263

fiêr

In fiêr qui clape èt l' aute qui osse. ... qui n' tént nén.

litt. : Un fer (à cheval) -qui tient bien et l'autre qui brimbale, qui menace de se détacher.

Se dit d'une affaire quir par un côté ne va pas trop mal, mais dont certains' éléments laissent fortement à désirer.

 

2264

fiêr

Ça n' vaut nén lès quate fiêrs d' in tchén.

Cela ne vaut absolument rien (puisqu'on ne ferre pas les chiens).

 

2265

fiêr

Voler lès quate fiêrs èn-ér.

Tomber lourdement sur le dos.

 

2266

fiêr

Mète lès fiêrs au feu.

Réaliser les tout premiers préparatifs en vue d'un travail. Faire un enfant.

Avoir des relations sexuelles avant le mariage : Is-ont mîs lès fiers au feu.

 

2267

fifîye

Fé gâtéye. Fé gâto fifîye.

Se faire gâter. Faire un gros câlin (fille ou garçon). Se blottir dans les bras, sur la poitrine d'une grande personne (mère, père, un autre membre de la famille) dans le langage enfantin ou destiné aux enfants.

 

2268

figote

Figote (/ Bigote) à migote. P'tit-z-à p'tit.

Petit à petit, insensiblement.

 

2269

figote

L' pun est tout à figote.   ... à grand-mére.

La pomme est toute ramollie. La peau est toute ridée comme une peau de grand-mère.

 

2270

figue

Plat come ène figue.

Très plat, aplati très fort.

 

2271

filèt

Gn-a nén à taper filèt.

Gn-a pont d' diâle a taper filet la-d'dins. (v. n° 1628)

Il n'y a pas moyen de comprendre, de s'y retrouver dans ce galimatia. Il n'y a pas moyen de se retrouver dans cette mécanique.

 

2272

filèt

Va-z-è taper filèt là-d'dins. (/...tè r'trouver là-d'dins). Comment s'y retrouver dans un tel imbroglio ?

N'y rien comprendre, ne rien piger dans une histoire, dans le fonctionnement d'une machine.

 

2273

filèt

Côper l' filèt.

Couper, inciser la membrane sous J.a langue.

 

2274

filèt

On lyi a côpè l' filèt.

Depuis qu'on lui a fait cette incision (v. n° 2273) - réelle ou supposée -, il parle sans arrêt.

 

2275

filèt

I m' a côpè l' filèt.

Il m'a distait et fait perdre le fil de mes idées, de mon propos.

 

2276

fini

Quand c' èst fini, c' èst tout, mârtchand d' alumètes.

Quand c'est terminé, on n'en parle plus, c'est clôturé, (peu se chanter sur un air inventé ou cela ferait-il partie d'une ancienne chanson ou comptine ? Dans ce cas, on dit deux fois "C'est fini".

 

2277

fini

Fini, couminche.

Celui qui finit une partie commence la suivante.

 

2278

fîve

Lès fîves bourguètes, lès tchaudes èt lès frèdes.

Les malaises de la ménopause.

 

2279

fîye

Oyi, m' fîye. Madame.

Terme familier en s'adressant à une dame inconnue, une grande dame. Pour atténuer le "m' fîye", on ajoute vite "Madame" afin d'essayer d'y mettre un peu de déférence.

 

2280

fîye

Daler vîr lès fîyes.

Courtiser, aller faire sa cour chez sa fiancée. Aller chez sa maîtresse. Aller au bordel.

 

2281

fîye

Ène djon.ne fîye di d'vant 1' guêre (di quatôze).

Une femme qui essaye de paraître jeune, beaucoup plus jeune que son âge réel, mais cela ne trompe personne.

 

2282

fîye

Tout va bén, ç' 't ène fîye.

Dit sincèrement ou ironiquement :  tout va pour le mieux, nous avons une fille qui vient de naître. (On ne dit jamais : Tout va bén, c' è-st-in gârçon.)

Se dit aussi sans idée de naissance, pour "Ça va, tout va bén".

 

2283

fiyète

Gn-a pont d' fiyète à li.

On ne peut se fier à lui.

 

2284

fiyète

Ostant d' fiyète à li qu' à in cu qu' a 1' chite.

On ne peut avoir aucune confiance en lui.

 

2285

fiyon

In gris fiyon.

Homme de peu de confiance, un peu filou, escroc, qui vous convainc par de belles paroles.

gris fiyon, vêrt fiyon: sortes de bruants.

 

2286

flachî

En flachant dins l' lit.

Paronyme volontaire de "en flagrant délit",  employé surtout pour les adultères.

 

2287

Flamind

I ratche (/ piche) su 1' costè come lès Flaminds.

Reproche à un Wallon qui crache ou pisse de côté, comme le font, dit-on, les Flamands.

 

2288

Flamind

Parler flamind.

Se dit du bruit caractéristique que fait un objet (en faïence p.ex.) fêlé ou que fait l'objet en se fêlant.

 

2289

Flamind

Sprèketer flamind.

Parler le flamand (péj.) en reprenant le mot flamand "spreken" = parler.

 

2290

Flamind

Ça s'reut in Flamind,   i s'reut d'djà su s 'panse.

Quand on voit trébucher un Wallon ou qu'on trébuche soi-même, sans perdre l'équilibre, on dit : "Ça s'reut..."

 

2291

Flamind

Lès Flaminds, ç' n' èst nén dès djins.

Moquerie envers les Flamands, considérés comme inférieurs (marque de xénophobie). L'expression complète et tronquée au départ volontairement, serait : "Lès Flaminds, ç' n' èst nén dès djins come nous".

 

2292

Flamind

Awè dès gouts d' Flaminds.

Aimer les couleurs vives, criardes, mal assorties.

 

2293

Flamind

In ratchon d' Flamind.

Une tache sur un vêtement.

 

2294

Flamind

Flamind des gades.  ou Flamind dès gat'.

Moquerie envers les Flamands.

(Le mot flamand "gat" signifie "trou", d'où "trou sous les reins".)

 

2295

Flamind

Flamoutche, cu tout roudje. Flamind, cu di strin.

Autre moquerie à 1'encontre d'un Flamand.

 

2296

flate

Flate di vatche !     T ' è-st-ène flate di vatche.

litt. : bouse de vache.   Tu es une...

Injure grossière envers quelqu'un qui s'aplatit devant un supé­rieur, qui lèche les bottes d'un homme pour qui on n'a que du mépris.

 

2297

flaya

Awè l' flaya (/... l' influwèn'za).

Avoir la grippe.

 

2298

fleûr

Dès fleûrs di cimintiêre.

Taches de rousseur qui apparaissent à un certain âge sur le dos des mains, signe de vieillissement, premiers signes du grand voyage. :

 

2299

flotche

Tout ç' qu' i gn-a d' pus fén dins lès finès flotches.

Par antiphrase : la lie de la société.

syn. Tout ç' qu' i gn-a d' pus fén dins lès grîjès lokes.

 

19:59 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.