28/12/2015

2300-2399/ Spots r'pris dins : Pierre Faulx, Pwève èt sé di-d-ci, Les Cahiers de la Sambre, Charleroi-Jumet, éd. de l'ALWC, 8, 1989

2300

flotche

Fé 'ne flotche.

Faire une petite faute, un faux pas, une petite bêtise.

Laisser échapper un peu de matière fécale dans son linge, par

inadvertance.

syn. Fé in pèt d' maçon : idem à la suite d'un pet.

 

2301

flotche

Toudi à flitches èt à flotches.

Toujours paré(e) outrageusement avec des rubans, des chapeaux extravagants, d'une élégance excentrique (surtout en parlant de femmes et de fillettes).

 

2302

floutch

Ça a fét floutch!

Cela s'est effondré, cela s'est troué (peau de tambour p.ex.).

 

2303

floutch

Il a dès floutchs-îs.

Il a des yeux sans expressions, sans vigueur.

 

2304

floutche

Dji su floutch.   Dji  su flauw.

Je n'ai pas d'entrain, j'ai la flemme, j'ai un peu de grippe.

 

2305  

floutche

Come ça i èst floutch !

Cela n'a pas de corps.  Que cela est mou!

 

2306

flauw

Ça i èst flauw.

Ce mets n'a pas de saveur, trop peu salé.

 

2307

flûtindje

Qwè-ce qui c' èst d' ça pou in flûtindje ? (/ dès flûtindjes ?)

 Qu'est-ce encore là pour des bêtises, des inventions ?

 

2308

fond

Il a tcheû ou fond.

Il est tombé au fond (du trou).

(ou : en le, en wallon central. On le retrouve dans pichoulit: pissenlit).

 

2309

fond

Si dj' fé in bon fond.

Si j'arrive à m'en souvenir clairement.

 

2310

fond

L' fond du cu du pot.

Vraiment les toutes dernières gouttes.

 

2311

fondrè

Ièsse fondrè bwagne.

Etre tout à fait borgne, avoir un oeil tout à fait perdu.

 

2312

fondrè

Ièsse fondrè bièsse.

Etre tout à fait bête.

 

2313

fôrt

Fôrt à fôrt.

A forces égales.

 

2314

fosse

Boudjî dè l' fosse.

Se dit d'une maison qui se lézarde par suite de dégâts miniers.

 

2315

fosse

Pour mi, tu boudjes dè l' fosse.

Tu es fêlé ? Cela ne tourne pas rond dans ta tête.

 

2316

fosse

Su l' compte dè l' fosse.

litt. : Sur le compte du charbonnage.

Se dit quand on s'octroie une faveur que payera l'employeur (parfois avec son consentement, plus souvent sans le lui demander)

Aux frais de la princesse.

 

2317

fotografe

L' fotografe l' a mieu fét qui s' mame.

Sa photo l'avantage. Il est mieux que nature sur cette photo.

 

2318

foufe

Pôrtez cès foufes-là à l' èrmîje.

Portez ces vieilles frusques à la remise.

 

2319

foufe

Sès lokes, quand i l's-a mîs deûs côps, c'èst dès foufes (/... ç' n' èst pus qu' dès foufes).

11 a tellement peu de soin de ses vêtements, qu'après les avoir portés deux fois, ce sont de vrais chiffons, de vraies frusques.

 

2320

foufyî

Qwè foufièz co là ? Qwè fârfouyèz co là ?

Que manigancez-vous encore ?

A quelle sale besogne êtes-vous en train de vous livrer '

 

2321

foufyî

Qwè-ce qui dj' é foufyi ?

Qu'ai-je fait ?   Se dit souvent quand on se rend compte après coup, d'une erreur ou d'une confusion.

 

2322

foufin

Muchî l' foufin.

Cacher le désordre dans la maison.

Cacher une situation peu avouable, peu reluisante. Cacher la triste vérité.

Cacher une faute, une mauvaise conduite, un défaut. Cacher les imperfections, les irrégularités.

 

2323

foufoûye

Il è-st-ène miyète foufoûye.

II est (un peu) fébrile, désordonné.

 

2324

foufoûye

C' è-st-in foufoûye.

C'est un désordonné, un brouillon, un instable.

 

2325

fougue

Il a co sès fougues.   Il èst co dins sès fougues.

Il a encore une saute d'humeur, des désirs soudains, des colères inattendues, une passion momentanée, un engouement passager.

syn. Il a co in rat, dès cwénkes, in vèrzin.

 

2326

foute

I pinse qu' i gn-a qu' a qu' a foute (/ qu' a cafoute).

Il pense qu'il n'y a qu'à s'y mettre pour que cela réussisse.

 

2327

foute

Èyu-ce qui t' as stî vos foute ? T' ès tout blanc dins vo dos.

Moquerie envers un Flamand qui confond "tu" et "vous", les mélange dans une même phrase. (il est rarement question de taches blanches dans le dos, mais plus souvent dit pour souligner cette confusion que quelqu'un vient de faire).

 

2328

foute

Èyu-ce qu' il a co stî s' foute?

Où a-t-il encore été se traîner, se frotter ?

 

2329

foute

Fou-le èvoye ! ... au diâle!

Jette-le.

 

2330

foute

'Là co ça d' foutu èvoye.

 litt. : Encore autant de jeté.

Se dit en quittant la table en faisant allusion aux aliments ingurgités.

 

2331

foute

Ça n' èst nén à foute èvoye.

Cela n'est pas à rejeter. Ce n'est pas mauvais du tout.

 

2332

foute

Foute à l' uch.

Mettre dehors. Congédier,  licencier.

 

2333

foute

Dji lyi é foutu 'ne rame (/ su s' panse).

Je l'ai cogné, frappé.

 

2334

foutu

Foutu djon.ne!

Sale gosse !

 

2335  

foutu

Qué foutu mèstî   !

Fichu métier 1

 

2336

foute

N' t' è fou nén, va !

Ne ris pas de cela, il est possible que la chose se soit produite, si bizarre que cela paraisse.

 

2337

foute

On s' a foutu d' li.

On s'est moqué de lui.

 

2338

foute

Il a fét ça come pou s' foute.

Il a fait cela à contrecoeur et très mal,

 

2339

foute

On s' a foutu sur li.

On s'est jeté sur lui, on l'a attaqué.

 

2340

foute

Dji m' è (/ m' dè) fou.

Je m'en fiche.

 

2341

foute

Dji m' fou di...

Je me moque de. ..

 

2342

foute

Ni foute, ni moûye. Ni fripe, ni frape.

Rien de rien, absolument rien.

 

2343

foute

N' pus d'awè ni foute, ni moûye.

Etre sans rien. Avoir tout perdu.

 

2344

foûye

Wétî lès foûyes au r'viêrs.

Faire l'amour dans un sous-bois.

 

2345

fouyon

I r'lût come in fouyon.

litt. : Il reluit comme une taupe.

Il est tout luisant (peau).

Il est bien peigné, pommadé.

Il est en bonne santé, avec des pommettes bien rosés.

 

2346

frake

Mèt t' frake èt va-z-è vîr.

Réponse à une question dont on ignore tout ou à laquelle on n'aime pas répondre.

Conseil à l'interlocuteur d'aller y voir lui-même et de se rendre compte de l'état des choses.

 

2347

franc

Il èst franc dins ses botes. Il èst dwèt dins sès solès. (v.n°636).

 

2348

franc

C' è-st-in franc (/... franc cénkante).

Se dit de quelqu'un qui veut se faire passer pour audacieux mais dont on pense qu'en réalité, il ne l'est guère.

 

2349

frèch

Ièsse frèch.

Etre mouillé.

Etre dans de beaux draps.

 

2350

frèch

È bén! Nos stons frèchs.

Eh bien! Nous voilà frais.

 

2351

frèch

T' è-st-in frèch.

Tu es un drôle, un original, quelqu'un dont on ne peut prévoir les réactions, quelqu'un aux idées baroques.

 

2352

frèchî-frècha

In frèchî-frècha.

Un endroit très humide, plein d'eau.

 

2353

frèchî-frècha

Ça i èst trop frèchî-frècha.

Cet aliment est très (trop) mouillé, trop aqueux.

 

2354

frèd

L' frèd èst dêwôrs.

C'est à peine tiède, légèrement au-dessus du froid.

 

2355

djèreûs

Tout djèreûs d' frèd.   Toute djèreûse di frèd.

Transi de froid, que le froid engourdit, qui ne peut cacher qu'il est transi.

 

2356

frénke

Fé frénke.

Ne pas aller travailler sans raison majeure, par fainéantise.

 

2357

frénquenteloter

Is frénquentelotenut.

Ils en sont aux prémices de leurs amours, ils flirtent.

 

2358

frére

Gn-a co dès fréres.

Il n'est pas le seul à agir ainsi. Il y en a bien d'autres dans ce cas.

 

2359

frére

Dimandèz-1e à m' frére, il èst co pus minteûr qui mi.

Se dit en réponse à un interlocuteur qui, ne se sentant pas cru, cite quelqu'un dont on peut demander le témoignage sur l'événement, mais comme cette dernière personne n'inspire pas confiance, cela ne prouve rien.

 

2360

frére

Fé pârt dès fréres.

Faire volontairement les parts les plus justes possible comme entre frères (en considérant que des frères ne se filoutent jamais).

 

2361

frére

V'là l' pus bia d' mès frères, l' pus bèle di mès cheurs.

Voilà mon beau-frère, ma belle-soeur.

 

2362

frére

Èt vos d-ârèz, mès fréres. Et caetera.

syn. Èt r'vènèz-i co.   Èt tout 1' tchinis'.

 

2363

frére

C' èst m' frère.   C' èst m' fré Djâke.

C'est mon frère. (mais quand on y ajoute le prénom, "frère" devient "fré").

 

2364

fré

Fré ! Fré Gustâve !   l' fré kètelot !

Salutations cavalières ou appel à un frère, à un ami.

 

2365

fré

Ô l' fré ! Ô l' fré du cous' !  Ô l' vî fré !

Salut, vieux copain (pas précisément de la famille).

 

2366

fré

É! (/ Ié!) fré !

Eh! doucement, l'ami (reproche).

 

2367

frichtoûye

Fé frichtoûye.

Manger du bon et beaucoup, faire bonne chère,

 

2368

fricsion

Ène fricsion d' pavès.

S'étendre de tout son long (sur le pavé) et en porter les marques au visage (égratignures, blessures). A la vue de ces marques, on sous-entend souvent : il s'est encore saoulé.

 

2369

fripe

Ni fripe, ni frape. (v. n° 2342).

 

2370

fris'

I fét fris'. (v. n° 2182).

 

2371

frote

Frote-à-frote.

Côte-à-côte, se touchant; se frottant l'un contre l'autre, l'un tout de suite après l'autre en se touchant.

 

2372

frouche

Fé 'ne frouche.

Faire une faute pas très grave, mais plus importante toutefois que "flotche".

 

2373

fusik

Pôrteû d' fusik à bascule.

Porteur de flambeau aux processions.

(appelé ainsi par les anticléricaux : synonyme de bigot, gre­nouille de bénitier).

 

2374

fusik

C' èst l' kèdje di m' fusik.

litt. : C'est la charge (le calibre) de mon fusil.

C'est juste ce qu'il me faut, ce qui me convient.

Cette jeune fille (femme), je la baiserais volontiers.

 

2375

fusik

I faut in fusik pou l' awè èvoye.

On ne peut s'en débarrasser, il s'incruste.

 

2376

fusik

Ça lyi a prîs come in côp d' fusik.

... comne in mau d' dints, come in mau d' vinte.

Cela lui a pris tout à coup, il s'est décidé tout à coup.

 

2377

fwâre

- Avèz stî à l' fwâre ?

- Wây !    

- Gn-avoût-i dès sindjes ? -Wây !

- Croquin'-t-is dès gâyes ?

- Quand-is d-avinetèt, wây. Èt quand is n' d-avinetèt nî , is n' dè crokinetèt nî.

Moquerie envers les Courcellois qui parlaient volontiers de leur "fwâre" de mai.

 

2378

fwèbe

Tchêr fwèbe (/... dins lès boulîyes, f'nasses, stapes).

S'évanouir, se trouver mal.

 

2379

fwèbe

Il a tcheû fwèbe dissus.

Il s'en est emparé avec avidité.

 

2380  

fwêre

Nén pus d' imbaras qu' à l' fwêre (/... qu' à l' vile, qu' à l' guêre).

En grand danger, en grand péril.

 

2381

fwêre

Ièsse à l' fwêre (/... à l' ducace). (V n° 1980).

 

2382

fwêre

L' fwêre èst l'véye, lès pourchas sont vindus.

C'est fini, l'aventure est terminée, l'incident est clos. Elle a perdu son pucelage.

 

2383

fwin

Tu mindjes come iun qu' a fwin.

Tu manges avec avidité comme si tu étais affamé.

 

2384

fwin

Awè pus fwin qu' somêy.

Etre vraiment affamé, sans ressources.

 

2385

fwin

Ça s' mindje sins fwin.

C'est tellement bon que l'on en mange sans avoir faim.

 

2386

fwin

- Dj'é fwin !

- Mindjèz ieune di vos mwins èt lèyèz l' aute pou d'mwin.

Réponse à un enfant qui se dit affamé.

 

2387

fwin

Vos-avèz fwin ? C' è-st-ène boune maladîye.

Réponse à quelqu'un (surtout à un enfant) qui dit qu'il a faim.

 

2388

fwin

Danser d' fwin.

Réclamer de la nourriture en trépignant.

Se dit d'un oiseau en cage qui réclame de la nourriture.

 

2389  

fwin

Awè in mwés fwin.

Avoir une faim-valle, la fringale. Devoir manger sans attendre au risque de se trouver mal.

 

2390

fwin

Dj' é iun d' cès fwins !

J'ai une faim de loup.

 

2391

fwin

Dji d-é fwin.

J'en ai follement envie (pas nécessairement de .'la nourriture, ce peut être un livre, un objet, une femme).

 

2392

gade

C' è-st-ène gade (/ ... ène èvoléye).

litt. : C'est une chèvre.

Se dit d'une femme gaie, enjouée, un peu clown sur les bords, boute-en-train, parfois un peu vulgaire, (v. n° 2144).

 

2393

gade

I vîreut 'ne gade avè 'ne godiche (, i gripe dissus).

Il ne pense vraiment qu'à la gaudriole (à tel point qu'une chèvre avec une coiffe (style 1900) l'inspirerait, l'émoustillerait (exagération voulue).

 

2394

gade

Sérieûs come ène gade qui piche.

Se dit de quelqu'un d'un sérieux imperturbable, à la figure réfléchie, songeuse, insensible ou absente à tout ce qui se passe autour de lui. Cette absence est souvent considérée comme ridicule, d'où le caractère désobligeant de l'expression.

 

2395

gade

Ène blanche gade.

Une fille, femme blonde, presque blanche.

 

2396

gade

Brét, rît, gade di Djilî. (v. n° 757).

 

2397

gadî

In grand gadî.

Un grand garçon maigre, déguingandé, benêt ou qui le paraît, jeune pour son âge. Féminin : Ene grande gade, didine.

 

2398

gadelot

In p'tit gadelot.

litt. : Un petit chevreau.

Terme affectueux envers un enfant chéri, bien éveillé, heureux de vivre.

 

2399

gadjî

Vous-se' gadjî qui...   Dji vou gadjî qui...

Je parierais gros que...

 

19:58 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.